Ancienne adepte de junk food, j’ai décidé de me reconvertir au naturel et au bio depuis bientôt 4 mois. Comment j’ai vécu l’aventure ? Super bien. Petit flash back sur ma story.

Qu’est-ce qui a fait le déclic ?

Le véritable déclic a été il y a 4 mois après avoir regardé une émission de téléréalité américaine sur la perte de poids et la malbouffe. Il faut dire que ces derniers mois je n’étais pas très fière de mon poids et le simple fait de monter sur ma balance m’agaçait. Lorsque j’ai franchi la barre des 70 kg, j’ai dit stop. J’étais motivée à bloc pour perdre la douzaine de kilo que j’ai accumulé après la fac. 57 kg, ce serait mon idéal et je suis sur la bonne voie (il m’en reste 5 à perdre).

Bref, cette émission m’a fait prendre conscience à quel point je mangeais des cochonneries en tant que junk food addict. Les challenges auxquels les candidats de l’émission devaient faire face étaient super durs et je me suis dis : si eux y arrivent, pourquoi pas moi ? Et c’est comme ça que j’ai commencé à farfouiller le web pour trouver les meilleures astuces pour changer mon alimentation, manger plus sainement et faire du sport. Je ne voulais suivre aucun programme minceur en particulier. Quelque part je voulais me lancer mon propre défi. Mon objectif ? Perdre 2 kg par semaine en mangeant light mais des plats que j’aime.

Mon nouveau mode de vie

J’étais une véritable accro aux pâtes et aux gâteaux industriels, mais j’ai décidé d’éliminer tous les farineux de mon alimentation. Il faut dire que toutes les infos que j’ai lues à propos du gluten m’ont beaucoup aidé à oublier les cookies industriels et autres biscuits fourrés. Gluten free, c’était mon nouveau credo et lorsque j’ai commencé à perdre les premiers kilos, je me suis sentie pousser des ailes.

Maintenant, dans mon assiette c’est légumes et les fruits no limit. J’ai la chance de vivre dans un quartier où je peux facilement me procurer des légumes bio alors je ne fais pas de chichi quand il s’agit d’en acheter. Le matin c’est céréales et fruits frais. Mon budget hebdomadaire a un peu (beaucoup) augmenté en mangeant bio mais j’en oublie les détails quand je monte sur la balance chaque samedi.

Personnellement, je vis très bien ma reconversion vers les aliments sains. Le seul moment où ça se complique un peu c’est quand je vais à une soirée ou un anniversaire. Je refuse toujours les gâteaux débordant de chantilly, les boissons gazeuses sucrées et l’alcool. Il faut dire que les personnes de mon entourage me regardaient bizarrement au début mais ils ont fini par accepter la nouvelle moi.

Manger bio et healthy, c’est frustrant ?

Oui et non. Ce qui est frustrant c’est le regard des autres. En fait, la plupart des gens ne comprennent pas pourquoi vous voulez soudainement changer votre mode de vie et votre hygiène alimentaire. Ils vous regardent avec de gros yeux quand vous refusez un gratin de pâtes, un plat de légumes dégoulinant de mayonnaise ou une grosse part de pizza. Au début, ils ne vous prennent pas au sérieux et pensent que c’est encore un de vos nouveaux caprices.

Mais le côté le fun de l’histoire c’est quand ils constatent que vous êtes motivée à fond, que vous vous moquez de leurs commentaires et qu’au final le « mieux manger et bouger » vous réussi. Que vous êtes plus épanouie.

Manger healthy : une tonne de bénéfices

Si je commence à énumérer tous les bénéfices de mon nouveau mode de vie, je ne pense pas que cette page web serait suffisante. La preuve … j’en suis déjà à 600 mots alors que j’en suis encore à la moitié de mon histoire J

Les principaux bénéfices :

  • J’ai perdu une dizaine de kilo

Après quasiment 3 mois de changement d’habitudes alimentaires, j’ai perdu 9 kilos (bien que je me suis fixé l’objectif de perdre 12kg dans ce délai). Ce qui me rend heureuse aujourd’hui c’est que je rentre à nouveau dans mes anciens jeans taille 40. La encore, j’ai un petit bout de chemin à faire puisque mon but c’est de revenir au 38.

  • Mon teint est plus éclatant

Normal avec la quantité d’eau et de fruits que je mange chaque jour. Avant j’avais de la couperose et un peu d’acné mais maintenant ce ne sont plus que des mauvais souvenirs.

  • Je me suis remise au sport

En fait, depuis que je me suis mise à travailler en freelance depuis plus d’un an, j’avais presque cessé toute activité physique. Aujourd’hui, je pourrais facilement vous défier pour une séance de squat ou de la course à pied. Je me suis même trouvée une passion pour le fitness.

  • Je suis plus épanouie

Le fait de perdre du poids m’a redonné confiance en moi. Maintenant, j’ose mettre des petites robes que je ne portais plus il y a quelques mois. Je me suis même mise au minishort (mais chez moi  seulement). J’ai troqué mes éternelles robes pull pour des petits tops et des chemises en coton. Je rentre à nouveau dans mes slims jeans d’il y a un an.

Sur le plan relationnel, je suis moi stressée et beaucoup plus « vivable ». Mes proches et mes amies me disent même que je suis plus joyeuse. Oui, vivre green et manger healthy me réussit, c’est pourquoi je voulais vous partager mon expérience.

Quitter sa routine junk food, est-ce facile ?

J’aurais tendance à dire que non. En fait, il faut beaucoup beaucoup de motivation et surtout être convaincue des bienfaits qu’une alimentation saine peut vous apporter au quotidien. Pour ma part, la perte de poids était mon principal objectif au début mais j’ai fini par prendre goût à mes nouvelles habitudes alimentaires et sportives.

Le plus difficile dans l’aventure c’est sans doute de  supporter le regard des autres. Certains iront même jusqu’à vous considérer comme une antisociale si vous refusez d’aller au Mac Do ou dans un bistrot gastro avec eux. Il y a quelques mois j’y serais allée avec plaisir pour commander une grosse coupe de crème glacée ou un cheat meal. Aujourd’hui, si on m’invite pour un after time dans un pub healthy, ce ne sera pas de refus. Mais pour rien au monde je ne reprendrai mes anciennes habitudes.

Voilà c’était les confidences d’une ex-junk food addict qui est plus qu’heureuse de manger green, healthy et sans gluten aujourd’hui.

Et vous que pensez-vous de la junk food ?

Publicités